01/06/2007

Quelques nouvelles de Gastou et Jet...

... comme vous avez pu le constater, je manque cruëllement de temps pour l'instant, et j'ai donc beaucoup de retard! Ce qui ne va pas s'arranger ce WE, puisque c'est le concours de jumping à Bastogne dans mon écurie, donc que je vais passer tout mon temps là-bas, et que j'aurai à nouveau des nouvelles photos à mettre en ligne!Enfin, en attendant quelques nouvelles de mes loulous... Le 23 mai, déplacement à Durbuy pour échographier Gastou! Pour rappel, elle avait fait une double ovulation, donc le résultat pouvait être 0, 1 ou 2... Malheureusement, ce fut 0:-(((( Résultat, je l'ai laissée sur place pour le 2ème essai. Comme de plus mademoiselle n'est pas pressée au niveau chaleurs, rien n'a encore pu être fait, et donc je dois me passer d'elle pour le concours :-(((((Quant à mon Jet, je surveille attentivement ces tendons, et pour l'instant cela va plutôt bien! Par contre, j'ai eu droit à ma première chute en parcours extérieur avec lui mardi, juste avant le concours!!! Dans le style confiance... Le pire, c'est qu'on a travaillé gentiment dressage, et à la fin, on lui a fait sauter le mini-parcours qu'il y avait en lui ajoutant des caissons un peu partout pour le préparer pour ce WE. Et c'est évidemment sur le seul vertical simple, à 60 cm!, que j'ai fait un beau vol plâné!!! La foulée n'était pourtant pas mauvaise, surtout à cette hauteur, mais je suis tombée dans le piège contre lequel Sandrine me mettait en garde depuis plusieurs fois! Il paraît que quand je vois que cela va bien, je pose mes mains, je ne mets pas de jambes et je lui fais confiance... Monsieur n'est plus attendu, il sent bien qu'il n'y a personne là-haut, et il en a bien profité! Outre quelques courbatures, j'ai un genou droit d'enfer, qui passe par toutes les couleurs et a la taille d'une balle de golf :-( Mais bon, j'ai testé hier, et cela ne m'empêche pas de monter. Au moins, demain je me méfierai un peu plus, et je vous raconterai la semaine prochaine comment cela s'est passé :-)En attendant, tout le monde est le bienvenu aux Ecuries de la Californie à Bastogne ce WE pour participer à la fête :-)))

13/05/2007

Le cours de saut de vendredi

Hello!

Pas beaucoup de news pour l'instant, je manque clairement de temps! Enfin, il y a un long WE de 4 jours qui s'annonce, normalement en plus avec le nouvel ordinateur, donc j'espère m'y remettre bientôt!

A venir donc: Lara & Kalinka à Glatigny, la ballade à Sainlez avec Beth et Hervé, le WE à la mer, etc.

En attendant, Sandra est venue nous faire un coucou vendredi soir, et elle a pris quelques photos du cours... Au programme: obstacle!

Dscf1521

 

On commence la détente avec Beth et Quidam, avec la fameuse barre d'appel au trot... que j'ai toujours du mal à négocier!

 

Au fond à droite, on aperçoit Albert sur Bob.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dscf1524

Beth enchaîne ensuite avec le vertical, mais toujours avec la barre d'appel!

 

Cette fois, c'est à mon tour de m'y coller...

Dscf1529

 

C'est la 1ère fois que je resaute avec Jet depuis ses soucis au boulet droit, mais cela n'a pas l'air de le gêner, il m'envoie même des cacahuètes après chaque saut! A mon avis, je décolle encore plus après qu'avant!

Dscf1535

 

Vous remarquerez que, tête de linotte comme toujours, j'ai oublié mes chaps! Et avec un loulou qui passe le dos comme cela, j'ai beaucoup de mal à garder les jambes en place!

Dscf1541

 

On arrive déjà à la fin du cours, donc Sandrine me demande d'enchaîner une fois tous les obstacles, dont cet oxer pas trop gros... mais comme je me fais pas mal embarquer, heureusement que ce n'est pas trop haut!

Dscf1542

Le dernier vertical du parcous, plus ou moins 1m... belle photo de mon Jet Run en pleine action!

 

Dscf1546

 

Après l'effort, on pose pour la photographe...

 

DSCF1547

 

Beth tout sourire après sa 1ère séance de saut avec Quidam... comme sur des roulettes, ces deux-là s'entendent à merveille!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis, après les chevaux, c'est au tour des chiennes!!!

Dscf1550

 

Gribouille en pleine action, suivie aussitôt par sa maman Tequila, tout cela sous le regard amusé de Sandrine...

Merci Sandra pour ces photos!

22/01/2007

Concours interne (suite): Jet Run pour se regagner un moral!

Bon, hors de question de rester sur un échec pareil, il faut faire mieux avec Jet Run... surtout devant mes petits français qui ont fait le déplacement depuis Rodemack! Et puis je reviens d'une semaine au ski, où j'ai pu faire le plein de chocolat chaud sous le soleil (avec de gauche à droite Sylvie, ma copine depuis l'université, ma maman, moi en rouge et Guy, un ami de Sylvie).

Equipe ski

 

Détente individuelle puisque tout le monde est déjà passé... Il se met en place gentiment, chauffe un tout petit peu au galop, mais rien de grave! Petite détente sur une croix, avec un premier saut un peu long que je n'ai pas vu venir. Mais bon, pas d'inquiétude, mes chevaux prennent toujours n'importe quelle foulée la 1ère fois quand il n'y a rien à sauter :-) On revient en étant un peu plus stricte, et tout va bien. Idem pour le vertical et l'oxer... Comme ce n'est que la 3ème fois, qu'il est très grand et très fort pour moi, Julein me demande de faire un bon tour de travail, et de faire des voltes si nécessaire plutôt que de me faire emmener et faire n'importe quoi.

Il est temps d'y aller maintenant! Je me méfie un peu du 1 vu son étroitesse et le sketch qu'il m'avait fait le vendredi précédant mes vacances, mais non, il est beaucoup plus relax que Gastou, et moi aussi! On enchaîne gentiment les 5 premiers, et puis petite volte avant d'aller sur l'oxer, car il commence à me prendre la main! Pas de soucis, un bon coup de dos, et puis à nouveau une petite volte histoire d'aborder ce double fatal avec Gastou correctement! La distance est peut-être un tout petit peu courte pour lui (du moins c'est ce que je me dis) mais il se recale bien et nous passons sans soucis! Direction la dernière ligne brisée, et là faute sur la palanque, je n'ai pas pu m'empêcher de lever mes mains! Pour un 1er enchaînement, je suis super contente, je suis restée zen et j'ai vu toutes mes foulées!

Julien me demande si je veux refaire quelques obstacles, et cette fois je décide de refaire le tour complet sans m'arrêter... et c'est tip top, cela aurait fait un sans faute au 1er tour :-) On continue ensuite sur 2 obstacles uniquement (le neuf, dans l'autre sens, et l'oxer 6), mais cette fois on monte les barres un peu plus... toujours sans le moindre souci! On finit sur un bon oxer montant qui d'après Sonja doit culminer à 115 ou 120cm, mais j'y vais toujours relax, je vois tout, et Jet répond à ma moindre sollicitation! Dans ces cas là, tout est tout de suite plus facile, et nous décollons gaiement sans la moindre touchette! Quel plaisir :-)

Il est temps de rentrer, et de remercier Beth, Romaine et Sandra qui m'ont "horse-sitter" Gastou pendant que je m'occupais de Jet... et puis il faut féliciter Carole pour sa victoire, aller prendre un verre avec les copains et assumer mes "exploits", tout cela avant de terminer à une dizaine à la friterie voisine!

On essaiera tous de faire mieux la prochaine fois, puisque personne n'a réussi le sans-faute!

02/01/2007

Jumping de Malines, jeudi 28 décembre 2006

bg_home

 

Pour les amateurs d'équitation et de jumping, Malines est un événement qu'il ne faut pas rater!

Me voilà donc partie avec Julien, Sandrine et Hervé en direction de Malines, près de Bruxelles... de Bastogne cela fait une bonne heure et demie! MAis bon, on a de la chance, pas de neige, pas de verglas, et pas d'embouteillage :-)

Arrivés pour la 2ème session à 18h, 3 épreuves nous attendent:

  • Le Prix du Studbook Zangersheide, compétition CSIW Open réservée aux étalons, avec des cotes à 1m45,

  • L'épreuve qualificative pour la Coupe du Monde de samedi, hauteur 1m50,

  • et finalement la fameuse épreuve des 6 barres...

Autant dire qu'il y a énormément de stands, de selleries, et qu'il y a moyen de faire beaucoup d'achats! Du coup, on s'est séparé, les filles d'un côté en direction des selleries, et les garçons plutôt côté machines, stands, boxs, etc.

Direction l'épreuve des étalons, et comme je voudrais faire pouliner Gastou, cela m'intéresse d'autant plus! Même si pour le 1er poulain, je vais rester raisonnable, on verra ce que cela donnera avant de rêver face à ces champions! La plupart sont magnifiques, mais j'ai une préférence pour les bais... et celui qui me fait le plus craquer n'est autre que Conterno Grande, un fils de Contender monté par Marco Kutscher... Il a tout pour lui, il est grand, racé, avec de superbes allures, et il saute magnifiquement!

34 partants, 10 qualifiés pour le barrage, dont Conterno, mais aussi 5 belges, cocorico! Après un très beau barrage, c'est mon chouchou qui l'emporte haut la main, avec plus d'une seconde et demi d'avance sur un autre Allemand, Daniel Deusser et son Hooligan de Rosyl, et en troisième position on trouve le belge James Peeters sur son gris Karioka Del Follee (Résultats détaillés).

Un petit tour de plus dans les boutiques, pour acheter des sangles pour les shetlands et les poneys du manèges et 2-3 autres bricoles (on est restée très sage avec Sandrine, il faut dire que nous étions tous allés au Salon du Cheval à Paris début décembre!) et puis retour à nos places pour l'épreuve qualificative de la coupe du monde!

Une quarantaine de partants, nous loupons malheureusement les premiers dont Ludo Philippaerts et Judy-Ann Melchior... Parcours moyennement sélectif, 12 couples s'en sortent sans faute et se qualifient pour le barrage, dont 5 belges. Quelques très beaux étalons à nouveau, dont un nouveau fils de Contender, Controe monté toujous par Marco Kutscher, qui nous fait craquer Sandrine et moi; Julien quant à lui remarque plutôt Sea Coast Conan, un autre bai monté par le belge Kristof Cleeren. Epreuve terminée en beauté par une victoire belge, avec les déjà nommés Sea Coast Conan et Kristof Kleeren! Le public est en fête, il y a beaucoup d'ambiance, et Jessica Kurten n'est qu'à 15 centième avec sa jument Castle Forbes Libertina. Simon Delester, le cavalier français lorrain que je voyais évoluer régulièrement quand je montais toujours à Thionville finit à une très belle 3ème place, avec sa jument Selle Français "Inudite de Balme"... (résultats détaillés).

23:11 Écrit par AL dans Jumping | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jumping, malines, fei, csi |  Facebook |

25/12/2006

1ère séance de sauts samedi matin...

... malheureusement sans photos, ce sera pour la prochaine fois peut-être!

Comme je n'ai jamais suaté avec, et que Sandrine ne le connait pas non plus, elle me propose de faire une petite séance d'essais, histoire de voir ce que cela dit. En plus, vu la crrière totelement gelée, nous sommes dans le manège, un peu petit pour mon grand...

On commence comme toujours au trot, sur une petite croix, avec barre d'appel... J'ai horreur de cela! Je ne trouve pas ma position, mon équilibre est faussé par la barre d'appel, et donc j'ai du mal à suivre mon saut! Evidemment, Sandrine sait tout cela, mais elle trouve avec raison que c'est un très bon exercice pour  moi, et pour les chevaux en général. Enfin, on le fait 2 fois à chaque main, et cela se passe néanmoins très bien...

Ensuite, passage au vertical, sans barre d'appel (mais avec barre au pied). Premier saut très long, mais comme il a un galop régulier, j'avais vu ma foulée, et j'ai pu suivre gentiment. Au 2ème passage, je travaille un peu plus mon tournant, la distance s'améliore, et on décolle sans soucis! A main gauche, pas moyen qu'il réceptionne sur le bon pied, même en essayant de prendre l'obstacle légèrement de biais... par contre, comme il change bien de pied, ce n'est pas un problème pour une 1ère fois, mais Sandrine a trouvé là son 1er point de travail pour les prochaines semaines!

Pour le reste, on passe d'une main à l'autre, Sandrine monte, et tout continue à aller comme sur des roulettes! Je décolle bien sur les sauts, Jet passe très bien le dos, et il a beaucoup plus de force que ma Gastou! Heureusement que je n'ai pas mi d'éperons, car mes jambes bougent parfois un peu quand il me décapsule vraiment trop, et comme il est un peu chatouilleux de ce côté là... j'ai parfois droit à un petit lever de postérieurs après l'obstacles :-) On termine la partie verticale à 1m10, sans une seule hésitation, et sans que je ne loupe un seul saut dans mes foulées! Même quand la distance n'était pas top, avec le métier qu'il a et sa manière de galoper, j'ai chaque vu ce qui allait arriver, et j'ai gardé mes jambes au bon moment.

Après le vertica, l'oxer! Toujours aux deux mains, avec et sans barre au pied... Rien ne change, Jet va toujours aussi bien, je décolle toujours autant, mais on finit relax sur un oxer montant 90cm devant, 110 derrière, comme si de rien n'était... quel plaisir!

La chose qu'il faudra travailler en premier sera donc la réception sur le bon pied quand je suis à main gauche => à voir lors des prochaines séances!

Comme personne n'était là pour prendre des photos, mais pour mettre quand même un peu l'eau à la bouche, voici une photo de Phil et Jet Run en concours... Admirez!

JetrunRéméréville

 

  

21/12/2006

Genève 2006 - La finale du Top Ten

Meredith2

 

[Photo: Kit Houghton, http://www.horsesport.org/s/news/news.lasso?&vID=1407]

 

Genève a accueilli en ce mois de décembre 2006 la 6ème Finale du Top Ten, qui réunit les 10 meilleurs cavaliers du classement FEI, en sus d’une épreuve Coupe du Monde.

 

Pour cette finale du Top Ten, je garderai surtout en tête la dernière manche, qui s'est révélée beaucoup plus intense que la précédente (3 fautes seulement)! Des chronos qui s'affolent, une chute spectaculaire, des options toujours plus courtes... un très beau spectacle!

 

Au final, c'est une cavalière (taratata!), Meredith Michaels-Beerbaum, qui s'est imposée, retrouvant ainsi le titre qu'elle avait conquis en 2004.Son Shutterfly s'est montré comme souvent impressionant de facilité, et très rapide... Il tourne vraiment sur place!

MeredithPhoto: Keystone

 

 

 

Le 2ème est le Suédois bien connu sur le circuit, Rolf-Goran Bengtsson, qui termine à quelques dixièmes de seconde de Meredith. Pourtant, j'ai bien cru qu'il l'emporterait, car il était devant jusqu'à l'avant-dernier obstacle! Mais là, il a semble-t'il préféré assurer, car il a élargi son tournant et n'a pas poussé Mac Kinley à fond dans la dernière ligne droite...

 

Gerco Schroder et Eurocommerce Monaco complétaient le podium, en assurant un sans-faute sans prendre trop de risques avec le chrono...

 

Marcus Fuchs assurait le spectacle chez lui avec un tour de toute beauté, prenant tous les risques, mais malheureusement sa jument Nirmette fautait sur le dernier obstacle.

 

Quant à Ludger Beerbaum, en tête après la 1ère manche et s'élançant dès lors en dernier, il a donné une grosse frayeur au public et à ses amis et collègues, en chutant de manière spectaculaire sur un vertical. Gladys, après un tournant très court, a fauté avec les antérieurs, et est restée empêtrée dans la barre. A la réception, elle n'est pas parvenue à rétablir son équilibre et a basculé, entrainant le cavalier dans la chute... Heureusement pour tout le monde, tout s'est bien fini, seules quelques contusions ont empêché ce grand champion de prendre le départ du grand prix le lendemain.

 

Et puis, photo qui n'a rien à voir avec Genève, ma petite Gastou qui prend le soleil en dégustant quelques brins d'herbe...

2006-12-14 - Chevaux - 020

 

23:02 Écrit par AL dans Jumping | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cheval, chevaux, jumping, csi, cso, top ten, fei, rolex, geneve |  Facebook |